Green Cross s’engage à présent contre l’usage des armes atomiques et biologiques

20.12.2006

 

À l’occasion de l’apéritif du groupe parlementaire de Green Cross, mardi, au Palais fédéral, le DFAE a donné des informations sur l’état actuel de la destruction des armes chimiques en Russie. Green Cross a présenté en même temps de nouveaux projets visant à la destruction des armes atomiques et biologiques.

 

Charger le texte complet comme fichier Word (.rtf)

 

Vers le haut

148 enfants handicapés retrouvent une certaine mobilité

18.12.2006

 

Au Vietnam, les personnes handicapées ont une vie difficile. Sans soins orthopédiques, elles ne peuvent ni vivre normalement au quotidien, ni suivre une formation ou trouver un travail. Au juste, elles sont le plus souvent condamnées à vivre en marge de la société vietnamienne. Voilà pourquoi Green Cross Suisse a choisi de focaliser ses activités sur des projets de soins orthopédiques destinés aux enfants et à tous ces «oubliés». Il s’agit le plus souvent de jeunes adultes, nés pendant ou peu après la guerre, aujourd’hui âgés de 18 à 35 ans. Grâce au don généreux de la fondation Rosa et Bernhard Merz, 148 enfants et 16 jeunes adultes vont recevoir au cours des quatre prochaines années les premiers traitements orthopédiques et apprendre à organiser eux-mêmes leur vie avec leurs familles.

 

Charger le texte complet comme fichier Word (.rtf)

 

Vers le haut

Les gouvernements sont invités à renforcer la biosécurité

20.11.2006

 

Lors du forum sur la biosécurité de Green Cross organisé le 8 novembre 2006 au Palais des Nations de l’ONU à Genève pour préparer la 6e conférence d’examen de la Convention sur les armes biologiques ou à toxines (CABT), plus de 50 experts et diplomates ont discuté des stratégies à adopter pour développer un système de biosécurité global. Les thèmes abordés concernaient l’évaluation des risques potentiels, la reconnaissance précoce des épidémies, les mesures de lutte appropriées ainsi que les efforts engagés par le G8 Partenariat mondial dans le domaine des armes biologiques.

 

Charger le texte complet comme fichier Word (.rtf)

 

Vers le haut

Le développement d’un système de biosécurité global et mondial est déterminant

27.10.2006

 

Green Cross organise le 8 novembre 2006 une table ronde d’une journée au Palais des Nations de l’ONU à Genève en vue de promouvoir le développement d’un système de biosécurité global et mondial. Le forum sur la biosécurité débutera avec une conférence de Masood Khan, président de la sixième conférence d’examen de la convention sur les armes biologiques ou à toxines (CABT) et ambassadeur du Pakistan auprès de l’ONU à Genève. Les participants sont des experts des secteurs de la sécurité biologique et de la non-prolifération des armes biologiques, et de la santé et de la surveillance des maladies. Des représentants de gouvernements et d’universités et des fonctionnaires d’administrations renommées sont également conviés.

 

Charger le texte complet comme fichier Word (.rtf)

 

Vers le haut

Vers le haut

Les experts en nucléaire et en désarmement soulignent l’importance de la démilitarisation des armes et substances de destruction massive

04.07.2006

 

Les 3 et 4 juillet 2006, Moscou a accueilli pour la première fois le Dialogue nucléaire national portant sur l’importance de la limitation, de la démilitarisation et de la réduction des risques des armes et substances de destruction massive, ainsi que sur le Partenariat global du G-8. Cette conférence organisée par l’organisation de défense de l’environnement Green Cross et le ministère russe de l’Energie atomique (RosAtom), a réuni plus de 100 experts en nucléaire et en désarmement provenant de 12 pays.

 

Charger le texte complet comme fichier Word (.rtf)

 

Vers le haut

Green Cross Suisse a augmenté ses recettes de dons, elles atteignent désormais CHF 6,7 millions

06.06.2006

 

Au cours de l’exercice 2005, Green Cross Suisse a enregistré des recettes de CHF 6,7 millions, une augmentation de 26 pour cent par rapport aux CHF 5,3 millions de l’année précédente. Selon Nathalie Gysi, directrice, Green Cross Suisse a réussi à réaliser cette croissance de ses recettes grâce au renforcement du développement de la base de ses adhérents, et à l’arrivée de nouveaux gouvernements qui soutiennent notamment les projets du programme de désarmement. Fin 2005, Green Cross Suisse pouvait se réjouir de compter 31 500 membres.

 

Charger le texte complet comme fichier Word (.rtf)

 

Vers le haut

300 enfants envoient leurs salutations solidaires aux enfants de Tchernobyl

26.04.2006

 

Lors de l’ouverture de cette manifestation de solidarité, Toni Frisch, Délégué à l’Aide humanitaire et chef du CSA (Corps suisse d’aide humanitaire), confirma en sa qualité de représentant de la Conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey l’importance de l’aide humanitaire pour les personnes les plus pauvres de Biélorussie, de Russie et d’Ukraine. C’est la raison pour laquelle la DDC apporte non seulement son soutien à des partenaires locaux, mais également à des organisations internationales telles que la Croix Verte/Green Cross, qui s’engage activement pour l’optimisation de la situation de vie et l’amélioration de la santé des mères et des enfants touchés.

 

Charger le texte complet comme fichier Word (.rtf)

 

Vers le haut

25.04.2006

 

Russlands atomare Zeitbombe tickt noch immer (Word .rtf)

 

Vers le haut

à participer à la manifestation de solidarité à la mémoire des victimes de Tchernobyl

05.04.2006

 

Le 26 avril 2006 nous commémorerons pour la 20e fois l’accident survenu dans la centrale nucléaire de Tchernobyl. Green Cross Suisse profite de ce triste anniversaire pour organiser une manifestation de solidarité animée par des enfants pour des enfants. Celle-ci se déroulera le mercredi 26 avril 2006 de 14h00 à 16h30 sur le Waisenhausplatz de Berne. La manifestation sera inaugurée officiellement par Madame Micheline Calmy-Rey, Conseillère fédérale, et Mario Annoni, Président du gouvernement du canton de Berne.

 

Charger le texte complet comme fichier Word (.rtf)

 

Vers le haut

Rapports environnementaux

 

Depuis 2007, les rapports annuels sur les polluants de Green Cross Suisse et du Blacksmith Institute (Etats-Unis) ont largement contribué à la compréhension par un large public des conséquences de l’impact des polluants environnementaux et de leurs sources sur la santé.

 

Le rapport sur les polluants 2012 décrivait les polluants environnementaux connus et précise leurs utilisations industrielles et leurs conséquences les plus fréquentes sur la santé. Par ailleurs, le rapport identifiait les dix sources de polluants les plus dangereux, quantifiait pour la première fois l’étendue des conséquences des substances toxiques sur la santé à l’échelle mondiale et démontrait que l’impact des polluants industriels sur la santé est quasiment aussi élevé que celui des trois maladies infectieuses mondiales que sont le sida la tuberculose et la malaria.

 

Le rapport sur les polluants 2011 se basait sur une estimation du nombre de personnes victimes des sources polluantes et sur le nombre de sites identifiés dans le monde où les risques des polluants environnementaux sur la santé sont les plus élevés. Les rapports des années 2008 et 2010 répertoriaient les dix sources de polluants environnementaux les plus dangereux, ainsi que les problèmes les plus graves liés aux polluants. Le rapport sur l’environnement publié en 2009 comportait des études de cas présentant des projets d’assainissement efficaces.

Compte pour les dons Green Cross Suisse: PC 80-576-7 IBAN CH02 0900 0000 8000 0576 7