Alors que les fusions du cœur sont considérées comme hypothétiques, Tchernobyl et Fukushima sont bien réels

 

30 ans après la catastrophe de réacteur de Tchernobyl et 5 ans après l’accident nucléaire de Fukushima, les cercles de spécialistes continuent de considérer les fusions du cœur comme hypothétiques. Cependant, un accident nucléaire a de lourdes conséquences pendant plusieurs siècles. Elle constitue des défis économiques et sociaux presque impossibles à relever dans les régions contaminées. Lors de la réunion d’informations Green Cross, des experts du nucléaire venus du Japon, de Russie et de Suisse rapporteront pour la première fois leurs expériences et présenteront la vision actuelle de la production d’énergie par les centrales atomiques.

 

En tant qu’organisation environnementale consacrée depuis deux décennies aux conséquences à long terme de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, Green Cross Suisse recueille en collaboration avec des scientifiques des faits qui parlent en faveur d’un abandon mondial de l’énergie nucléaire. À commencer par Prof. Jonathan M. Samet, qui en 2013, en collaboration avec les organisations nationales Green Cross, a publié une étude sur les effets neuropsychologiques à long terme dans la région de Tchernobyl et qui, en 2015, a présenté le rapport Fukushima. Puis, l’ingénieur nucléaire Prof. Dr. Vladimir M. Kusnetsov, sous la direction duquel a été établie entre autre une expertise de risques concernant les effets des feux de forêts dans les zones radioactives de Tchernobyl. Jusqu’à Naoto Kan qui parlera de la crise de Fukushima survenue pendant son mandat de premier ministre du Japon.

Vous pouvez télécharger le flyer avec le portrait des intervenants ici (PDF) (800 KB) en allemand

 

L’événement Green Cross sur l’énergie nucléaire, maintenant sur YouTube

 

La réunion d’information Green Cross sur les enseignements tirés de la catastrophe nucléaire de Fukushima, tenue le 30.01.2016 à l’EPF de Zurich en présence du Prof. Dr R. Richard Ernst, de Naoto Kan, du Dr Stephan Robinson et du Prof. Dr Vladimir Kusnetsow, peut être vue sur YouTube.

 

https://www.youtube.com/watch?v=ylm5ffZaceI

https://www.youtube.com/watch?v=Q4kwR6wpw2g

https://www.youtube.com/watch?v=ElXurRrhQ2M

https://www.youtube.com/watch?v=mEJhvl2PdME

https://www.youtube.com/watch?v=YWNzjZaKYn8

 

Rapports environnementaux

 

Depuis 2007, les rapports annuels sur les polluants de Green Cross Suisse et du Blacksmith Institute (Etats-Unis) ont largement contribué à la compréhension par un large public des conséquences de l’impact des polluants environnementaux et de leurs sources sur la santé.

 

Le rapport sur les polluants 2012 décrivait les polluants environnementaux connus et précise leurs utilisations industrielles et leurs conséquences les plus fréquentes sur la santé. Par ailleurs, le rapport identifiait les dix sources de polluants les plus dangereux, quantifiait pour la première fois l’étendue des conséquences des substances toxiques sur la santé à l’échelle mondiale et démontrait que l’impact des polluants industriels sur la santé est quasiment aussi élevé que celui des trois maladies infectieuses mondiales que sont le sida la tuberculose et la malaria.

 

Le rapport sur les polluants 2011 se basait sur une estimation du nombre de personnes victimes des sources polluantes et sur le nombre de sites identifiés dans le monde où les risques des polluants environnementaux sur la santé sont les plus élevés. Les rapports des années 2008 et 2010 répertoriaient les dix sources de polluants environnementaux les plus dangereux, ainsi que les problèmes les plus graves liés aux polluants. Le rapport sur l’environnement publié en 2009 comportait des études de cas présentant des projets d’assainissement efficaces.

Compte pour les dons Green Cross Suisse: PC 80-576-7 IBAN CH02 0900 0000 8000 0576 7